Le parloir, Eric Sanvoisin

Résumé :

« Dans un parloir on se regarde toujours avant de se parler ».
Yan vient d’avoir dix-huit ans. Il est incarcéré depuis une semaine. Et depuis une semaine, il n’a pas prononcé un mot. Il attend. Il attend que le temps passe. Mais le temps ne passe pas. (Editions Gründ 2012)

Mon avis :

Ce roman est très court mais tellement intense que l’on a l’impression d’être très proche du personnage. Un jeune adulte de 18 ans est incarcéré depuis une semaine. Très vite, on apprend qu’il a commis un meurtre, mais immédiatement, le doute nous envahit. Tout un mystère est créé par cette absence de parole. Pourquoi ne se défend-il pas? Que s’est-il réellement passé? On s’attache de plus en plus à ce jeune homme à la fois désemparé et complètement passif. On découvre aussi sa mère qui ne comprend pas ce qui arrive à son fils, et sa petite amie qui le délaisse et l’accable. A travers son quotidien dans sa cellule on est pris en pitié pour lui, avec toujours la même question : pourquoi ce mutisme ? Des pages de narrations qui tracent les pensées du lecteur s’alternent avec des rencontres au parloir où le détenu n’ouvre jamais la bouche pour parler… La recette pour susciter l’envie de connaître la suite et de terminer la lecture. Et surtout, ce quotidien décrit rend encore plus laid le milieu pénitencier ce qui nous fait avoir beaucoup d’empathie pour ce criminel. Pourquoi l’auteur nous le fait voir de cette manière ? Ce sont donc des sentiments troublants que l’on éprouve tout au long de ce roman. En tout cas, véritable coup de coeur pour cette oeuvre impossible à lâcher. Très court et avec une écriture fluide et efficace, une intimité se crée, si forte, que l’on compatit… jusqu’à la fin bouleversante !

Les petits + de la doc : 

Le parloir convient dès la fin du collège. Il aborde avec beaucoup de finesse le thème du sacrifice, de l’amour et de la douleur et bien évidemment le milieu carcéral. Chers collègues, ce roman est un véritable succès, à en juger par les nombreux prix qu’il a obtenu.

A savoir :

  • Un dossier réalisé par l’Institut français d’Allemagne.

 A obtenu : Prix 15/17 de la foire du livre de Brive 2012, Prix des Maisons Familiales du Maine et Loire 2013, Prix des lycées professionnels du Haut-Rhin 2013, Prix des collégiens de l’Hérault 2013 (4e/3e), Prix Trégor Ados 2013 (4e/3e), Le choix de Schuman 2013 (Le Havre), Prix littéraire des Lycéens Allemands 2014, Prix des collégiens et des lycéens de la Charente 2014, Prix J’ai lu, J’élis 2014 (Angers), Prix 14/16 Paul Hurtmans 2014 (Bruxelles), Prix des Azurés 2016 (Alsace).

Retrouvez-moi sur Facebook avec des petites anecdotes et tous les articles !

Ma note :  20/20

Publicités

9 réflexions sur “Le parloir, Eric Sanvoisin

  1. Le Roy Dit Nous Voulons dit :

    J’avais dû le lire dans le cadre d’un projet avec une classe de 4ème y a 3 ans. Sortie au tribunal pour mettre en application les connaissances acquises en Éducation Civique (c’était pas encore l’EMC…) et les élèves l’avaient lu en français.
    Je n’ai pas aimé du tout ce roman. Il m’a clairement gonflé. Je n’irais pas jusqu’à dire que j’ai détesté, mais pas loin…

    Aimé par 1 personne

  2. Pleack dit :

    Je ne sais plus où j’avais entendu parlé de ce roman mais il m’était sorti de la tête ! Je te remercie pour me l’avoir remis à sa juste place et je m’empresse de le mettre dans ma WL !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s