Les petites bestioles, Vaissier & Rochon

9782364730670FS

Résumé :

« Toi aussi, tu as des guilis dans le ventre quand tu t’envoles très haut dans le ciel sur la balançoire ? C’est bizarre, hein ? Et est-ce que tu sais pourquoi tu as un nombril ? Ou pourquoi tu as les cheveux dressés sur la tête quand tu te réveilles ? Moi, maintenant, je le sais : tout ça, c’est à cause des petites bestioles… Tout ça, c’est de la faute des Guiligoulalas, de l’Aspiratorox, des Morvitus, des Pilipoilus ou des Aquabulos ! » (Editions Loustik 2013)

Mon avis :

Cet album est surprenant ! Vous vous demandez parfois comment répondre à tous les pourquoi des enfants ? Voici un album rigolo qui a trouvé les réponses pour vous ! Vous ne savez pas pourquoi quand on est amoureux on a les joues rouges ? Et bien cet album le sait, et aura une manière plus qu’étonnante pour l’expliquer ! Même si ce livre ne se veut pas totalement pédagogique (car toutes les explications sont purement fictives à base de monstres rigolos), il reste un bel album de vacances, et surtout pour développer l’imagination des enfants en leur proposant, à la fin du livre, des pages blanches avec des encadrés pour dessiner à leur tour un monstre qui répond à un pourquoi. Cet album permet aussi de proposer une autre vision des « monstres » qu’ont les enfants, en les tournant en ridicule, les dédramatisant, dans des situations cocasses pour qu’ils n’aient plus peur de ces petites bestioles qui les entourent. Les monstres sont non seulement rigolos, mais surtout mignons et tout ronds, qui entrent bien dans l’univers des tout petits. Un bon moment de lecture et surtout d’échange pour donner aux parents de bonnes idées de réponses à tous ces pourquoi.

Les petits + de la doc : 

Les petites bestioles convient à tous les âges, mais sera surtout très apprécié des tous petits qui adoreront les monstres rigolos de cet album. Chers collègues, cet album propose aux enfants d’imaginer un monde de monstres gentils et rigolos pour répondre à tous les pourquoi qui pourraient être trop complexes pour les élèves. Enfin, n’hésitez pas à proposer des activités autour des monstres rigolos qui expliqueraient des situations confuses pour les enfants en imaginant des monstres et bestioles encore plus drôles. Un bon moyen de développer l’imaginaire de l’enfant !

A savoir :

Retrouvez-moi sur Facebook avec des petites anecdotes et tous les articles !

14163900_711003655704573_490881571_o

14191622_711003669037905_61876743_o

Ma note :  16/20

Pokemon Go en classe ?

pokego1-1

Règle du jeu 

But du jeu : Promenez-vous dans la ville pour capturer le plus de pokémons. Le lien du jeu.

  • Capturez des pokémons
  • Affrontez des dresseurs dans les arènes
  • Faites évoluer vos créatures pour qu’elles deviennent plus fortes…

Mon avis :

Comme vous le savez, POKEMON GO est sur toutes les lèvres, et surtout dans tous les coins de rues. Mais l’Ecole peut-elle tirer profit de ce phénomène en proposant une utilisation pédagogique de ce jeu ? Et bien j’aurais tendance à dire oui !

Evidemment, le but pour les enseignants ne sera pas de sortir de la classe et de partir à la recherche de Pokémons dans les couloirs ou dans la cour, mais plutôt de profiter de cette effervescence pour capter les élèves dans certaines disciplines, en modifiant quelque peu leur pratique du jeu. Ainsi, avec une utilisation réfléchie du jeu, l’enseignant pourra faire développer certaines compétences tout en motivant les élèves. Pour savoir comment exploiter au mieux ce jeu pour une utilisation pédagogique, expliquons d’abord le principe premier : Pour ceux qui sont nés dans les années 80, Pokemon est un jeu vidéo où Sacha, un jeune dresseur, et son compagnon Pikachu, un pokémon, arpentent les villes à la recherche de nouveaux pokémons, afin de devenir le meilleur dresseur. POKEMON GO est la version réelle du jeu grâce à la réalité augmentée. En d’autres termes, grâce à la caméra de votre smartphone, il suffit de vous promener pour découvrir, sur votre écran, un pokémon apparaître devant vous. Il vous faudra ensuite le capturer avec des pokéballs en visant sur la créature. Pour se munir de pokéballs il suffit de se trouver devant un monument historique ou une place phare de la ville, sur lesquels sont répartis des Pokéstop (lieu pour obtenir des cadeaux).

Maintenant que vous connaissez les rouages du jeu, vous allez me demander : mais quelle utilisation possible en classe ? Et bien figurez-vous qu’elles sont nombreuses.

Découvrir son environnement et sa ville :

Comme je vous l’ai précisé plus haut, les pokéstop sont placés dans des lieux incontournables de la ville : sites historiques, monuments commémoratifs, ornements, fresques, constructions originales… Pour un travail sur l’histoire de sa ville, ou encore l’art architectural, il suffira de demander aux élèves de prendre en photo le monument ou lieu choisi, afin ensuite d’en faire des recherches pour un éventuel exposé devant la classe. Ici l’utilisation du jeu reste accessoire, mais participe à la motivation de l’élève et attise sa curiosité pour ses recherches.

Comparer, évaluer des données :

POKEMON GO dispose d’un outil Journal qui propose la liste de toutes les informations enregistrées pendant la session de jeu avec l’heure et la date des captures, des pokémons rencontrés, des objets trouvés… L’enseignant peut demander à ses élèves de réaliser des statistiques ou des calculs de moyennes sur : la fréquence des apparitions de pokémons, le nombre de captures sur une période, la moyenne des pokémons attrapés, la probabilité de rencontre d’un pokémon dans un lieu. Ainsi, en utilisant un outils tel que POKEMON GO, les élèves apprennent à traiter des données, à les manipuler et à les interpréter, tout cela en étant motivés et impliqués. Calculs de moyenne, probabilité, fréquence, et statistiques, autant de moyens exploitables pour votre plus grand plaisir !

Développer l’imagination et la créativité :

La réalité augmentée que propose le jeu permet aux élèves de prendre en photo une créature aperçue dans l’environnement dans lequel il se trouve. L’enseignant peut donc utiliser cette photo pour proposer aux élèves un exercice de rédaction d’une histoire fantastique dans laquelle il devra faire évoluer cette créature à travers différentes actions et ainsi illustrer les cours sur la situation d’énonciation, l’élément déclencheur, ou encore le vocabulaire du merveilleux/fantastique.

S’exercer au mapping, à l’utilisation de données GPS :

Comme vous l’aurez compris, l’intérêt du jeu est de se promener un maximum à travers la ville. Pourquoi ne pas exploiter cette pratique pour la classe ? Il s’agira de demander aux élèves de tracer, sur un logiciel de mapping, la répartition des différents lieux du jeu. Les élèves pourront également identifier les coordonnées GPS des lieux dans lesquels ils sont passés pour construire une carte retraçant leur itinéraire, afin de réaliser à l’aide de Google par exemple, leur « road trip Pokémon ».

Affiches, posters, infographies :

Quand vous devez aborder le thème de la presse (l’article de presse, le vocabulaire de la presse), pourquoi ne pas l’illustrer avec un thème qui intéresse particulièrement les élèves ? Ici POKEMON GO bien sûr. N’hésitez pas à leur demander de réaliser des infographies, ou la Une d’un journal qui traite de Pokémon Go. Les élèves travailleront leur titre accrocheur, la répartition des informations dans un article de presse, la manipulation des sources, la réalisation de tableaux, tout en travaillant sur un thème qui les passionne.

Les petits + de la doc : 

POKEMON GO peut donc, avec une utilisation réfléchie et raisonnée, être proposé en classe pour illustrer certaines compétences ou certains exercices. Chers collègues, il est évidemment possible d’utiliser POKEMON GO en classe à travers un débat argumenté sur les atouts et dérives du jeu, les conditions de joueurs ou plus largement sur une réflexion du jeu, de l’addiction, des comportements à risques. Bien sûr, toutes ces activités peuvent-être réalisées sans POKEMON GO, avec le même intérêt pédagogique, mais n’oubliez pas que les élèves s’investiront beaucoup plus s’ils voient que vous vous adaptez à leur pratique !

A savoir :

Retrouvez-moi sur Facebook avec des petites anecdotes et tous les articles !

pokemon_go_pokestop

pokemon-go_w_755

Ma note :  15/20