Maus – L’intégrale, Art Spiegelman

mausintcouv

Résumé :

Art Spiegelman retrace le destin de ses parents, juifs polonais déportés par les nazis, entre 1939 et 1945.
Maus, auquel l’auteur a consacré treize ans de sa vie, est aussi le récit de retrouvailles entre un père et un fils après des années d’incompréhension.

Mon avis :

Même si cette BD reste un mythe dans l’histoire de l’holocauste, elle a toujours sa place dans les programmes d’histoires. Les dessins n’ont pas vieilli, ils ont gardé toute leur force ! J’ai eu du mal au départ avec le noir et blanc, mais c’est au fil de l’histoire qu’on se rend compte qu’on n’aurait pas pu mettre de la couleur sur tant d’atrocité. On rentre facilement dans cette histoire narrée par un père à son fils, le père de l’auteur à l’auteur lui-même. Non seulement les faits relatés sont véridiques, mais ils sont dit avec autant de véracité possible, rendant ce récit à la fois captivant et effrayant. Cette cruauté autour des juifs, la mort, l’extermination, l’injustice, la souffrance, sont autant de leitmotiv qui ont poussé Art Spiegelman à tout raconter à travers ses dessins d’animaux : les juifs étant représentés par des souris, les allemands par des chats, etc… comme pour démontrer l’idée que subir ces atrocités, ou les organiser, ne peut pas s’apparenter à des êtres humains ; mais également preuve d’une métaphore qu’on ne peut manquer qui est celle de haine qu’éprouve le chat pour la souris. Art Spiegelman a non seulement, par son travail d’historien, l’envie de retracer l’histoire comme elle l’a été dans un souci de vérité, mais aussi la volonté de ne pas oublier les événements qui ont parcouru sa famille.

Les petits + de la doc : 

Maus est une BD à faire étudier en cycle 4. Elle permet d’aborder le thème de holocauste,  la shoah, avec un support différent. En effet, les images et personnages, aux traits animaliers, permettent de montrer l’indicible. Chers collègues, n’hésitez pas à proposer cette BD au CDI, ni même à l’étudier avec des classes de 3ème ou au lycée. Les élèves apprécieront utiliser la BD pour un thème aussi dur. C’est un incontournable en BD.

A savoir :

 A obtenu : Prix Pulizer 1992, American Book Awards 1992.

Retrouvez-moi sur Facebook avec des petites anecdotes et tous les articles !

jpg_maus_5-1

Ma note :  20/20

Publicités

Une réflexion sur “Maus – L’intégrale, Art Spiegelman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s