La Route, Cormac McCarthy

Résumé :

L’apocalypse a eu lieu. Le monde est dévasté, couvert de cendres. Un père et son fils errent sur une route, poussant un caddie rempli d’objets hétéroclites et de vieilles couvertures. Ils sont sur leurs gardes car le danger peut surgir à tout moment. Ils affrontent la pluie, la neige, le froid. Et ce qui reste d’une humanité retournée à la barbarie. (Editions Point 2008)

Mon avis :

Ce roman est bouleversant ! Dans cet univers post-apocalyptique, la survie d’un père et son fils nous tient en halène pendant 250 pages. Entre solitude, quête de nourriture, intimité, amour mais aussi peurs, dangers et angoisse, leurs aventures nous glacent le sang. L’auteur a su imaginer les émotions exactes que peut ressentir tout être humain face à cette accalmie, et les horreurs qu’ils peut être amené à faire face à la faim et la peur. Un roman juste et puissant.

Les petits + de la doc : 

La route convient plutôt aux lycéens par son caractère métaphorique de la quête d’un paradis perdu, sur le questionnement de la condition humaine. Peut être considéré comme un roman initiatique, de la transmission. Chers collègues, n’hésitez plus à la proposer dans vos rayons, il a un grand potentiel pédagogique ! (NB: La route qu’il faut toujours reprendre : association à Sisyphe devant éternellement pousser son rocher?)

A savoir :

  • Une édition détaillée avec fiche de lecture et analyse existe chez Le PetitLittéraire.fr
  • Film sorti en 2009 par John Hillcoat, La Route, très fidèle au roman.
  • Prix Pulitzer de la fiction en 2007.

Ma note :  17/20