[Série] Klaw, Antoine Ozanam & Joël Jurion

Résumé :

Depuis ses 10 ans, Ange Tomassini traîne un lourd secret : quand il est menacé, il lui arrive de se transformer en homme-tigre, pour un résultat sanglant… Mais rien n’est avéré, et le jeune homme ignore qu’en réalité, si tous le craignent, c’est parce que son père est l’un des plus gros mafieux de la ville. Il lui reste beaucoup à apprendre sur sa « Famiglia », et sur Dan, son mystérieux garde du corps… (Editions Le Lombard, 2013)

Mon avis :

L’intrigue est surprenante et les dessins sont magnifiques ! On se prend au jeu du frisson et on a envie de découvrir tous les mystères qui entourent la famille d’Ange… Un suspense haletant et un scénario qui tient la route avec un personnage principal attachant par ses doutes, ses peurs mais qui fait preuve de courage et de détermination : un vrai héros pour les ados !

Les petits + de la doc : 

Ces BD s’adressent à des collégiens qui aiment le fantastique et les aventures frissonnantes d’un ado mal dans sa peau. Chers collègues, n’hésitez pas à proposer ces BD dans vos rayons, les ados les adorent !

A savoir :

  • 5 tomes actuellement
  • Bande annonce de la BD :

Ma note :  15/20

Publicités

[Série] Zombillénium, Arthur de Pins

Résumé :

Francis von Bloodt, vampire de son état, gère en bon père de famille le parc d’attractions Zombillénium. On n’embauche pas n’importe qui, chez Zombillénium : les simples mortels n’ont qu’à passer leur chemin, ici on ne travaille qu’avec d’authentiques loups-garous, vampires et momies. C’est ce que va découvrir Aurélien, un homme au bout du rouleau, trompé par sa femme ; et qui va se retrouver embauché malgré lui dans cette étrange entreprise. Gretchen, sorcière stagiaire, va l’aider à faire ses premiers pas… (Editions Dupuis 2010)

Mon avis :

Bien que les zombis et autres loups-garous soient adorés par les ados, cette série est très loin du cliché de ces héros fantastiques. Ces créatures ne sont plus de simples méchants, mais des employés d’un parc d’attraction dont le but est d’effrayer les spectateurs avides de sensations fortes. Cohabitation, problèmes de hiérarchie, chiffre d’affaire et contrat à durée indéterminée (ou plutôt pour l’éternité), amènent des problématiques réalistes à cette intrigue à première vue loufoque. Les dessins sont superbes et quelque chose de profond se dégage du personnage principal et rend cette histoire intelligente. Cette série est surprenante par son humour et à la fois sa sincérité.

Les petits + de la doc : 

Ces BD s’adressent à des adolescents dès le collège et ils en sont férus ! Chers collègues, si ces BD ne sont toujours pas dans vos rayons, ne perdez plus de temps !

A savoir :

Ma note :  16/20

Pixel noir, Jeanne-A Debats

Résumé :

Pixel est un adolescent solitaire et un crack en informatique. Après un grave accident, son esprit est plongé dans un Virtuel de Repos tandis que son corps est aux mains des médecins. Ce Virtuel est censé prendre la forme d’un campus universitaire dans lequel évoluent les avatars des malades, mais à son arrivée, Pixel découvre un monde sans adultes, sous la coupe d’un ado avide de pouvoir. Et ce n’est pas tout : l’environnement se détraque, il neige en plein été, les journées s’allongent démesurément… Le Virtuel de Repos est en proie à un bug qui risque d’entraîner leur vraie mort à tous. (Editions Syros 2014)

Mon avis :

Cet univers est époustouflant ! L’idée qu’il existe une sorte de monde parallèle dans lequel seraient envoyés les esprits des personnes dans le coma est formidable ! Pixel, le héros de cette histoire va découvrir que cette terre promise est tout sauf un havre de paix. Des adolescents orgueilleux ont pris possession de ce monde parallèle et le mènent à sa perte. Sans aucun adulte et sans aucun moyen de contacter le monde réel, Pixel va devoir se protéger des bugs engendrés par ce monde virtuel, et des mauvaises intentions de certains adolescents. Un roman aux allures de dystopie avec son lot de suspense, d’aventure et d’histoire sentimentale comme les ados les aiment ! Un régal !

Les petits + de la doc : 

Pixel Noir, même s’il se veut être une fiction, peut être un bon moyen d’amener le thème d’identité numérique avec les élèves, et surtout les dangers qu’encourent le monde virtuel. Chers collègues, n’hésitez donc pas à le proposer sur vos étagères !

A savoir :

  • Jeanne-A Debats a obtenu en 2008 Le Grand Prix de l’Imaginaire et Le Grand Prix de la Science-Fiction.
  • Roman clin d’oeil à Sa Majesté des mouches de William Golding (qui apparaît d’ailleurs dans l’histoire).

Ma note :  18/20

Fantasy, Asmodée

Règle du jeu 

But du jeu : Devenez le chef de la plus importante tribu de personnages magiques: lutins, elfes, fées, dryades, korrigans, farfadets, gnomes

  • Chaque joueur possède cinq cartes en main.
  • Tour à tour, les joueurs posent une carte et appliquent leur effet. Chaque carte possède un pouvoir, soit en avantage au joueur qui pose la carte (en lui faisant gagner des personnages) soit pour pénaliser l’adversaire (en lui faisant perdre des cartes).
  • A la fin de la partie, le joueur avec le plus de points a gagné, chaque carte  devant lui valant plus ou moins de points.

Mon avis :

J’adore ce jeu ! L’univers fantastique donne une dimension atypique à ce jeu de stratégie. Les différents personnages avec différents pouvoirs rendent l’issue du jeu impossible à deviner à l’avance. De plus, l’illustration est plutôt sympa, certains personnages sont franchement dégoûtants 😉

Les petits + de la doc : 

Fantasy doit se jouer dans un endroits avec une surface plane pour pouvoir poser les cartes devant soi. Je conseille d’utiliser dès le départ le jeu ainsi que son extension (voir photographie ci-dessus) car le jeu de départ seul n’a pas un très grand intérêt et n’offre pas beaucoup de possibilités de stratagèmes. Petits et grands y trouvent leur compte, jeu dès 6 ans (il suffit de savoir lire les indications sur les cartes). Chers collègues, je n’ai rien trouvé pour une pratique pédagogique de ce jeu, mais laissez vous tenter dans le cadre privé !

A savoir :

Ma note :  17/20

[Trilogie] L’Autre, Tome 1 : Le Souffle de la Hyène, Pierre Bottero

Résumé :

Ne me touche pas… La voix, cassée, était à peine humaine et les yeux qui se fixèrent sur Natan ceux d’un fauve. – Ne me touche… surtout pas ! La main de Natan retomba sans force. Il eut le temps de voir un rayon de lune accrocher une larme sur la joue de Shaé. Il s’évanouit. (Edition Rageot, 2006)

Mon avis :

On m’avait décrit Pierre Bottero comme un incontournable de la littérature jeunesse. Cette première lecture me conforte dans l’idée que les adolescents doivent l’adorer! Alliant intrigue mystérieuse et quotidien banal d’un adolescent, on est transporté dans le bouleversement auquel il est confronté. Un premier tome prometteur qui nous fait voyager dans un monde où  cohabitent secrets de famille et pouvoirs imaginaires.

Les petits + de la doc : 

La saga L’Autre s’adresse aux adolescents à partir du collège mais l’univers très riche dans lequel vivent les deux adolescents le rend accessible aux lycéens et aux adultes. Chers collègues, l’écriture remarquable de Pierre Bottero peut vous séduire pour aborder le genre fantastique avec vos élèves.

A savoir :

  • 3 tomes
  • Plusieurs oeuvres de Pierre Bottero se font écho. Il se peut que vous retrouviez les personnages de L’Autre dans d’autres sagas…

Ma note :  18/20