Concept, Repos production

concept_large02

Règle du jeu 

But du jeu : Deviner le mot décrit.

  • Par équipe, faire deviner un concept aux autres.
  • Tirer une carte et choisir le mot (concept) à faire deviner.
  • Placer des pions sur les cases pour donner des indices (par exemple, si le mot à faire deviner est un animal, poser un pion sur la case animal).
  • On peut ajouter autant de pion que l’on veut pour faire deviner le concept.
  • Le joueur ayant deviné le concept gagne des points.
  • Le gagnant est celui qui a obtenu le plus grand nombre de points à la fin de la partie.

Mon avis :

Pour tout avouer, je pense que celui qui a inventé ce jeu est un génie. Si ce grand plateau de jeu paraît compliqué à premier abord, il est en fait très simple et même les plus petits comprendront les règles. Pour faire deviner un concept il suffit de poser des pions sur des mots clés. Par exemple pour faire deviner le mot abeille, il suffit de poser un pion sur « animal », puis « petit », puis « noir » et enfin « jaune ». C’est aussi simple que cela. Sur les cartes il y a trois catégories de mots, allant de concepts simples à des concepts beaucoup plus corsés. Pour faire deviner des termes plus difficiles, plusieurs couleurs de pions peuvent être disposés, pour signifier des sous catégories. Mais avec une seule couleur il existe déjà une infinité de mots à faire deviner, donc prenez le temps de bien vous entraîner avant d’utiliser toutes les couleurs de pions pour faire des associations complexes. Ce qui est génial dans ce jeu c’est qu’il peut s’adapter à tous les âges car il est facile de deviner ce que veut dire chaque petite case du plateau car le dessin est très représentatif. Au début il faut cependant s’aider du guide avec la traduction de chaque dessin car un même dessin peut vouloir dire plusieurs choses (par exemple un flocon de neige pourrait vouloir dire à la fois le concept « froid » comme le concept « hiver » ou « neige »). N’hésitez donc pas à vous laisser tenter par ce jeu, car les nombreuses interprétations de certaines combinaisons peuvent vous amener dans de beaux moments de rigolade. (Vous trouverez ci dessous des exemples de combinaisons pour trouver un concept.)

Les petits + de la doc : 

Concept peut être proposé dès le plus jeune âge. Il suffit simplement de choisir des concepts plus ou moins difficiles. Mais ne pas hésiter à utiliser des termes abstraits avec les collégiens ou lycéens pour les forcer à formaliser par des mots simples, un concept plus abstrait. La richesse de ce jeu est dans la capacité qu’auront les élèves à décortiquer un concept pour le faire deviner aux autres. Chers collègues, pourquoi pas utiliser ce jeu en langues, pour faire s’exercer les élèves à apprendre le vocabulaire de la description avec tous les adjectifs, couleurs, et verbes simples que propose le plateau. Il peut être évidemment adapté pour les élèves allophones et donc leur permettre de mettre des mots sur des images de façon ludique en FLE. De plus, c’est un jeu calme, il n’y a pas de temps à respecter, donc pas de stress, un vrai jeu de réflexion et d’échange. Vous pouvez aussi numériser le plateau du jeu, le projeter au tableau à toute la classe et demander à un concepteur de venir au tableau montrer sa combinaison et ainsi laisser les autres réfléchir.

A savoir :

  • Durée d’une partie : de 30 à 45 min
  • Coût : environ 30€.
  • A partir de 4 joueurs

 A obtenu : Jeu de l’Année (FRANCE 2014), Joker (BELGIQUE) Vainqueur Catégorie Ambiance 2014, Les 3 Lys (CANADA) Jeu de l’année « Grand Public » 2014, Meeples Choice Award (ÉTATS-UNIS) Finaliste 2013, Prix de Saint-Herblain (FRANCE) Finaliste 2014, Prix Spiel der Spiel (AUTRICHE) Hit Game with Friends 2014, Prix Spiel des Jahres (ALLEMAGNE) Finaliste 2014, Tric-Trac (FRANCE) 8ème prix 2014, Trophée Flip (FRANCE) Vainqueur « divertissement » 2014.


Retrouvez-moi sur Facebook avec des petites anecdotes et tous les articles !

concept-excarteconcept_large03concept-repos-production

Ma note :  19/20

Publicités

Dixit, Libellud

59f24c68710465eef99153d13d9fef8e8ef6

Règle du jeu 

But du jeu : Retrouver la carte du conteur.

  • Chaque joueur possède 6 cartes et est tour à tour conteur.
  • Le premier conteur choisit une de ses cartes sans la montrer puis dit une phrase ou une expression pour la décrire.
  • Les autres joueurs choisissent chacun une carte parmi leurs 6 cartes qui peut coller à la description donnée par le conteur.
  • Le conteur récupère toutes les cartes puis les mélange. Il les dispose ensuite face visible sur la table.
  • Chaque joueur vote pour la carte qu’il pense être celle du conteur, et gagne des points.
  • Le gagnant est le premier joueur qui atteint 30 points.

Mon avis :

Ce jeu est absolument génial ! Non seulement il est amusant car le but est de cumuler le plus de points en devinant et faisant preuve d’observation et stratégie, mais en plus il donne la possibilité aux joueurs de faire preuve de créativité et d’ingéniosité. Car si tous les joueurs votent pour l’image du conteur, on considère que son énigme ou phrase était trop facile. Le conteur ne marque donc aucun point et tous les autres joueurs marquent 2 points. Si aucun joueur ne trouve la bonne image, c’est que l’énigme était cette fois trop difficile. Le conteur ne marque pas et les autres joueurs marquent 2 points. Dans les autres cas, le conteur et les joueurs ayant désigné la bonne carte marquent 3 points. Chaque joueur ayant reçu un ou plusieurs votes pour sa propre carte, marque 1 point supplémentaire par vote recueilli. Il s’agira donc d’induire les autres en erreur en proposant une carte très ressemblante à la description ou énigme proposée. Les illustrations sont magnifiques et les cartes sont bien différentes les unes des autres. Mais une énigme du type « la tête dans les nuages » pourrait désigner à la fois une petite fille allongée dans l’herbe et regardant le ciel, mais aussi un avion dans le ciel avec ses passagers, ou encore un enfant rêvassant devant ses devoirs, etc, etc… (sans obligatoirement que figurent une tête et des nuages sur l’image, tout est question d’interprétation!). Alors n’hésitez plus et tentez l’expérience !

Les petits + de la doc : 

Dixit peut être proposé dès le plus jeune âge. Il suffit simplement d’adapter son énigme aux plus petits. Ce jeu permet aux joueurs de mobiliser leur imagination, créativité, mais aussi d’échanger les uns avec les autres. Il rentre également tout à fait dans l’enseignement avec des illustrations qui rappellent certains contes, mais aussi à travers les arts visuels ou encore l’univers de l’imaginaire. C’est tout bonnement de la lecture d’image, ou analyse d’image, à travers chaque interprétation. Chers collègues, vous pouvez tout à fait adapter ce jeu à une pratique en classe en proposant de la lecture d’image avec des contraintes syntaxiques, l’imagination d’une histoire en lien avec une illustration, ou encore pour les cours de FLE, qui peuvent être un moyen d’enrichir le vocabulaire à travers une activité ludique. N’hésitez pas aussi à le proposer en langues.

A savoir :

  • Durée d’une partie : de 15 à 45 min
  • Vidéo règle du jeu
  • Un aperçu des cartes du jeu
  • Coût : environ 25€.
  • Plein d’autres idées pour l’adapter en classe.

 A obtenu : Jeu de l’année 2009 (France), Jeu de l’année 2009 (Espagne), Lys d’or 2009 (Quebec), Joker 2009 (Belgique), Meilleur jeu d’initiation 2009 (Portugal), Prix du public (Festival de Cordoue – Espagne), Meilleur Jeu 2009 (Festival des Parthenay), Tric Trac de Bronze 2009 (France), Meilleur Party Game 2010 (USA), Finaliste jeu de l’année 2010 (Pologne), Jeu de l’année 2010 (Allemagne), Prix Parent’s Choice Approved Seal 2011 (Etats-Unis), 6e prix à la Voters’ Selection du Japan Bordgame Prize 2011 (Japon).

Retrouvez-moi sur Facebook avec des petites anecdotes et tous les articles !

dixit-p-image-53783-grande

dixit-plateau-de-score

Ma note :  20/20

Bracelet kumihimo rond (avec 7 fils)

Matériel : 

Bracelet kumihimo rond : bracelet avec 7 fils

  • 4 fils d’environ 1m chacun
  • Des ciseaux
  • Un support à fabriquer en carton
  • Une attache

Mon avis :

Cette activité peut convenir à des enfants très jeunes car il suffit de savoir compter jusqu’à 3 ! Découpez un rond en carton et faites un trou en son centre. Puis faites 8 encoches tout autour du rond (cf image ci-dessous).

13389082_635228909963684_1340103716_o

Pliez les 4 fils en deux et faites une boucle avec un nœud.

13351068_635228899963685_2115769750_o

Coupez un des fils (il ne doit y en avoir que 7 et non 8). Ensuite passez la boucle dans le trou du carton et enfilez les fils dans les encoches (il doit rester une encoche vide que vous placerez devant vous).

13324157_635228896630352_1160223689_o

En partant de l’encoche vide, prenez le fil correspondant à la troisième encoche vers la droite (ici le blanc en haut à droite). Et rabattez le sur l’encoche vide (en bas au centre).

  13389339_635228856630356_1919818099_o

Replacez l’encoche vide devant vous et continuez le même procédé (prendre le 3 ème fil vers la droite que l’on rabat sur l’encoche vide). Réalisez cet enchaînement jusqu’à ce que le bracelet soit assez long. Une fois terminé, détachez le bracelet du support en carton et réalisez des nœuds pour ne pas qu’il se défasse. Il ne vous reste plus qu’à enfiler l’attache, faire des nœuds bien serrés et le tour est joué !

Les petits + de la doc : 

Je vous conseille de bien tendre les fils dans les encoches, le modèle sera plus régulier et donc plus joli. Veillez à démêler les fils à chaque changement d’encoche. N’hésitez pas à utiliser 8 couleurs différentes pour un bracelet flamboyant ! De plus, j’adore réaliser ces bracelets avec les petits car ils peuvent l’arrêter à tout moment pour le reprendre plus tard. On sait toujours comment continuer, il suffit de compter le troisième fil à droite à partir de l’encoche ! Chers collègues, voici de quoi occuper les élèves agités qui n’ont plus de travail à faire !

A savoir :

  • Tirez de temps en temps sur la boucle (sous le rond en carton) pour bien tendre les fils.
  • Durée de l’activité (varie en fonction de l’âge) : 1 heure
  • Le kumihimo est une technique japonaise ancestrale de tressage.

13340762_635228759963699_1503460419_o

Retrouvez-moi sur Facebook avec des petites anecdotes et tous les articles !

Ma note :  19/20

Dessous de verre perles à repasser

Matériel : 

Dessous de verre en perles à repasser

  • Perles à repasser
  • Support carré, losange, forme souhaité
  • Papier sulfurisé
  • Un fer a repasser bien sûr !

Mon avis :

Pour réaliser ces superbes dessous de verre, il vous faudra un peu d’imagination (ou des modèles trouvés sur le net !) et surtout de la patience. D’une part, de la patience pour trier les couleurs souhaitées (à moins de les faire multicolore, problème réglé!), et de la patience pour compter les perles pour réaliser les motifs, et encore de la patience pour les placer au bon endroit ! Pour ma part, j’ai pris du noir, gris, blanc (commune à tous les dessous de verre), et violet et orange pour réaliser des paires. J’ai un peu improvisé pour les motifs, mais il y en a sur internet. Que dire à part qu’il suffit d’enfiler les perles dans les pics des supports en plastiques, et quand vous avez terminé, placez un papier sulfurisé par dessus et repassez avec un fer bien chaud. Les perles se collent entre elles et le tour est joué !

Les petits + de la doc : 

Un petit conseil, je pense qu’il ne faut pas poser de tasses trop chaudes ou tout autre récipient contenant un liquide trop chaud. Les perles pourraient coller à la tasse, ou encore fondre ! Chers collègues, pourquoi ne pas réaliser des beaux petits tapis de souris pour les ordinateurs au CDI avec les élèves ?

A savoir :

  • Une infinité de modèles disponibles sur internet, et pour tous les goûts : ethnique, floral, smiley, pixel…

Retrouvez-moi sur Facebook avec des petites anecdotes et tous les articles !

13324027_672816139523325_1376965083_o

13350962_672816136189992_914173815_o

Ma note :  18/20

Quilling modèles cartes

13105859_660138147457791_830973786_o13106602_660143187457287_216682934_o

Matériel : 

Carte en Quilling

  • Papier épais pour la carte (type Canson)
  • Ciseaux, règle, colle forte vinylique
  • Bandes de papier pour quilling
  • Feutres ou stylos pour écrire des mots doux et dessiner de jolis coeurs pleins d’amour !

Mon avis :

Le quilling est le fait de donner du relief à vos cartes en enroulant des bandes de papier pour ensuite les coller sur une surface plane, sensation de carte 3D garantie ! Un cadeau original pour n’importe quelle occasion, ou même simplement pour de la déco. La technique est simple, il suffit d’enrouler des bandes de papier autour d’une tige (pinceau, cure-dent…) puis de les coller sur un support (en mettant de la colle forte sur la tranche du papier, ici colle vinylique). En laissant votre doigts pour faire pression, la colle prend et la bande tient toute seule. Mais attention, il faudra vous entraîner, il n’est pas évident au début de faire des cercles parfaits !

Les petits + de la doc : 

Il est préférable d’écrire le mot à l’intérieur de la carte avant d’avoir collé les bandes. Vous pouvez donner une forme à la bande enroulée en la pinçant (forme de goutte), ou en la tournant autour d’un objet carré (comme règle en bois), pour avoir des formes différentes. Il existe aussi des règles avec des trous de différents diamètres pour faire des ronds plus ou moins grands. Chers collègues, vous pouvez souffler cette idée à la maîtresse de vos enfants ! 😉

A savoir :

  • Il existe plein de modèles sur internet !
  • Pour plus de volume, n’hésitez pas à utiliser des bandes de différentes largeurs.

13078108_660132874124985_1514115487_o13078321_660143197457286_758062435_o

Ma note :  17/20

Cadre chat tissage

Matériel : 

Cadre chat tissage

  • Une planche de bois
  • Des pointes ou clous fins (avec des petites têtes pour que les fils tiennent mieux) et un marteau
  • Du fil (épaisseur au choix en fonction de la taille du dessin)
  • Un dessin décalqué et un crayon à papier
  • De la patience !

Mon avis :

Ces cadres sont de superbes décorations pour votre intérieur ! Pour les réaliser, un peu d’huile de coude et de patience. Pour le dessin, j’ai imprimé un contour de chat trouvé sur internet, et l’ai décalqué à même la planche de bois au crayon à papier. Ensuite il suffit de planter quelques pointes partout en suivant le trait de crayon. Ensuite, accrochez le bout de votre fil à une des pointes et mettez un point de colle (pour éviter que le fil ne s’enlève). Vous n’avez plus qu’à faire passer votre fil un peu partout entre les pointes. (photos ci-dessous)

Les petits + de la doc : 

Moi j’ai utilisé un fil d’une seule couleur mais vous pouvez couper à tout moment (après avoir fait un noeud ou mis un point de colle) pour utiliser plusieurs couleurs. Moi j’ai utilisé un petit cadre carré de 20cm/20cm et j’ai espacé mes pointes de 5 mm, mais n’hésitez pas à augmenter l’espace pour un dessin plus grand, c’est beaucoup plus facile pour nouer le fil. J’ai utilisé non pas des pointes mais des épingles que j’ai coupées avec une pince (car mon cadre était petit alors les clous auraient donné un rendu trop grossier). Chers collègues, voici une bonne idée d’activité pour vos vacances !

A savoir :

  • Plus le fil est fin et les pointes rapprochées, plus c’est difficile.
  • Préférez des pointes avec des têtes (petites pour qu’elles ne se voient pas trop à la fin), car sinon le fil peut s’enlever à tout moment, sinon prévoyez un point de colle sur les pointe pour que le fil reste accroché.
  • Pour décalquer plus facilement le dessin, mettez du scotch double face derrière.
  • J’ai gommé les traits de crayon une fois les pointes installées (rendu plus propre).
  • Durée de l’activité (varie en fonction de la taille)  : 4 heures

1

2  5

3 4

Ma note :  17/20

Carte coeur tissé

Matériel : 

Carte coeur tissé

  • Papier épais pour la carte (type Canson)
  • Un compas pour faire les trous
  • Un crayon à papier pour dessiner le coeur
  • Du fil et une aiguille
  • Des bandes de tissus pour décorer la carte
  • De la colle, des ciseaux.

Mon avis :

Très facile à faire et surtout à faire faire par les enfants. J’ai adoré vous réaliser cette petite carte (c’est ma maman qui va être contente!!). Une fois votre papier choisi pour réaliser la carte, dessinez le coeur (si vous n’avez pas confiance en vos talents de dessinateurs, vous pouvez aussi imprimer un modèle via internet et le découper, pour ensuite l’utiliser comme pochoir!! les tricheurs…). Une fois le coeur réalisé, faites des trous avec la pointe d’un compas tous les centimètres ou demis-centimètres en suivant le contour du coeur. Faites un trou au milieu du coeur. Une fois tous vos trous réalisés, il vous suffit de prendre un fil et une aiguille et de commencer le tissage. Faites un noeud au bout du fil et passez le dans le trou du milieu (de l’intérieur de la carte vers l’extérieur). Ensuite enfilez l’aiguille dans un des trous du coeur puis repassez par le milieu, prenez le suivant trou, etc, etc. Facile, rapide, et super joli ! Ce sont les mamans qui vont être contentes !

Les petits + de la doc : 

N’hésitez pas à décorer votre carte avec des petites gommettes. Et si vous voulez cacher le coeur qui s’est reproduit aussi à l’intérieur de la carte, collez une photo par dessus. Chers collègues, vous pouvez toujours souffler l’idée à la maîtresse de vos enfants, vous seriez ravis de recevoir cette belle carte n’est-ce pas?

A savoir :

  • Il est préférable d’utiliser des aiguilles qui ne piquent pas, pour les plus petits.
  • Vous pouvez réaliser d’autres formes en fonction de vos envies ! Et vous pouvez utiliser plusieurs couleurs de fils, si vous osez !
  • N’oubliez pas que les coeurs ne sont pas que réservés aux mamans, faites plaisir à papa, mamie, papi, tata, tonton, soeurette, son amoureux(se)…
  • Durée de l’activité (varie en fonction de l’âge) : 15-20 min

13090804_658674600937479_833623887_o

Ma note :  20/20

Attrape-rêve en laine

Matériel : 

Attrape-rêve en laine

  • Assiette en carton
  • Ciseaux
  • Fils de laine

Mon avis :

Très facile à faire et surtout à faire faire par les enfants. Il vous suffit de suivre le petit tuto (voir vidéo ci-dessus) que j’ai réalisé. Pour ceux qui n’ont pas d’imagination, il vous suffit d’alterner des fils différents (de textures différentes, plus fils, plus épais, brillants…). Déjà testé avec des petits, succès garanti !

Les petits + de la doc : 

N’hésitez pas à ajouter des petits éléments pour personnaliser votre attrape-rêve : des perles, des breloques… Au gré de votre imagination ! Chers collègues, vous pouvez très bien proposer une activité décoration du CDI quand il y a peu d’élèves, ou encore pendant la récréation.

A savoir :

  • Il y a 16 encoches pour 17 fils (2 fils sur l’encoche 1). Assurez-vous de ne jamais l’oublier, sinon, avec un nombre pair de fil, le fil qui tourne passerait toujours dessous et dessus les mêmes fils, et n’alternerait pas, ce qui ferait que la laine tomberait au moment de décrocher l’assiette.
  • Vous pouvez aussi fabriquer des dessous de tasse, ou des petits paniers (pour mettre les petites dents de lait de vos bout de chou) ou un vide poche. Pour les ambitieux, au lieu d’utiliser une assiette en carton, vous pouvez utiliser un cerceau. Ca vous fera un grand tapis (optez pour une plus grande quantité de laine bien sûr!).

Ma note :  17/20

Carte gentleman noeud papillon

Matériel : 

Carte Fête des Pères

  • Papier épais pour la carte (type Canson) et des papiers plus fins pour dessiner et découper la chemise.
  • Ciseaux, règle, colle, peinture
  • Pâtes « farfalles » en forme de noeud papillon
  • Feutres ou stylos pour écrire des mots doux et dessiner de jolis coeurs pleins d’amour !

Mon avis :

Un cadeau original pour la fête des papas. Les enfants adorent décorer les pâtes ! Cette carte offre un rendu digne d’un artiste alors qu’il suffit simplement de savoir manier un pinceau. J’ai réalisé cette activité avec une petite fille de 4 ans (voir photo ci-dessous) et le visuel est quasi impeccable !

Les petits + de la doc : 

Il est préférable d’écrire le mot à l’intérieur de la carte avant d’avoir collé les pâtes. Vous pouvez mettre une petite photo de l’enfant s’il ne sait pas encore écrire ou bien imprimer un joli poème.

A savoir :

  • Il est bien sûr possible d’offrir cette jolie carte pour la fête des papis mais aussi aux tontons, frères, cousins, amoureux… Tout est permis !
  • Variante au féminin : au lieu de découper une chemise, vous pouvez découper une silhouette de femme à laquelle vous collerez le noeud dans les cheveux, ou encore sur des escarpins, un sac à main… Effet girly assuré !

Carte réalisée par une enfant de 4 ans

Ma note :  18/20

Livre silencieux (quiet book) Feutrine

quiet book4

quiet book2

quiet book3

Matériel : 

Quiet book : livre d’activités en feutrine

  • Pour les pages : feuilles de feutrine assez épaisses.
  • Pour fixer les éléments, plusieurs possibilités : des œillets pour tissus, du scratch, des boutons à coudre ou pression, de la colle, du fil.
  • Pour relier les pages : des anneaux de reliure, on peut les ouvrir et les fermer à volonté, ce qui permet de changer les pages du livre. Ou encore simplement de la ficelle (dans ce cas prévoir des trous sur le bord des pages).
  • Pour les éléments, plusieurs possibilités en fonction du modèle : tissus, feutrine, feuille en mousse, aimants, yeux mobiles, rubans, barrettes, perles, laine, fil, boutons, fermeture éclair, mousse ou coton pour rembourrer certains éléments…
  • De l’imagination !

Mon avis :

Il faudra du temps et de la patience pour réaliser un super Quiet Book personnalisé. Il convient aux bébés et peut être complexifier pour convenir aux enfants jusqu’à 6-7 ans (avec par exemple des exercices de calcul ou de jeux de mots). Il n’est pas nécessaire de maîtriser la couture ou le scrapbooking car certains éléments sont simplement à découper (des modèles se trouvant facilement sur internet).

Les petits + de la doc : 

N’hésitez pas à réaliser des quiet book personnalisés avec le nom de l’enfant ou encore des photos de l’enfant, ce qui rendra le livre plus intime et attractif.  Chers collègues, dans vos CDI vous pouvez proposer un quiet book plus élaboré (disons moins enfantin), avec des casse-têtes pour occuper les élèves qui n’ont pas de travail à faire. Une bonne activité à faire  pour s’occuper pendant les vacances ou un congé mater’ ! 🙂

A savoir :

  • Plusieurs vidéos sont disponibles sur Youtube avec différents modèles de Quiet Book, qui peuvent vous donner des idées !
  • Durée de l’activité (varie en fonction du degré d’imagination) : 3-4 heures
  • Rien de tel qu’un cadeau personnalisé pour satisfaire un enfant !
  • Quelques tutos ci-dessous :

Ma note :  20/20